Zbigniew Brzezinski

Zbigniew Brzezinski, à sa droite Ben Laden
Zbigniew Brzezinski, à sa droite Ben Laden

Le parrain des islamistes sunnites comme principal conseiller

Pourtant, si les bobos se seraient penché un peu sur le programme de Barack Obama lorsqu'il était candidat démocrate en matière de politique étrangère, ils seraient nombreux à déchanter et à voir partir en fumée leur rêve américain d’un monde ressemblant au campus de Berkeley.

Le choix de ses conseillers en matière de politique étrangère en dit d’ailleurs très long puisque le principal d’entre eux n’est autre que le tristement célèbre Zbigniew Brzezinski.

 

Il y a quelques années, Brzesinski s’était vanté devant la presse que c’était lui qui avait mis sur pied le mouvement jihadiste Afghan, donnant ainsi naissance au phénomène Oussama ben Laden. Et quand un journaliste français lui avait demandé, « Vous ne pensez pas que cela a eu des conséquence néfastes ? » Brzezinski avait répliqué, « Absolument pas. Cela en valait totalement la peine, car notre but était de défaire les soviétiques. Et nous avons eu les soviétiques. » Voilà donc le premier des conseillers politiques de Monsieur Obama.

 

Plus tard, lors de l’Administration Clinton, toujours sur les conseils de Brzezinski, lors des massacres en Bosnie, les Etats-unis ont organisé le transfert de combattants moujahidines afghans et arabes – dont certains provenaient directement des premiers camps d’entraînement d’Al Qaïda – vers la Bosnie. Ce sont des avions de transport de l’US Air Force qui ont amené des cadres d’Al Qaïda en Bosnie pour aider les musulmans dans leur guerre contre les serbes, les musulmans bosniaques étant soutenus par l’OTAN.

 

Un autre conseiller très proche d’Obama est Anthony Lake. Sous la présidence Clinton, il a été le principal artisan de l’invasion US en Haiti, au cours de laquelle Aristide a été remis au pouvoir, mais sous la condition qu’il laisse le FMI et la Banque Mondiale s’emparer du pays.

Personnellement, j’ai peine à croire que, depuis cette époque, cette île soit devenue une plaque tournante du tourisme de masse.

 

Toujours dans le premier cercle autour de Obama, on trouve le Général Merrill McPeak, haut gradé de l’U.S. Air Force. Il fut l’un des principaux responsables des programmes d’aides militaires à l’Indonésie lors des massacres opérés au Timor Oriental.

En dernier lieu, le choix de Denis Ross pour le Proche-Orient est assez révélateur puisqu’il est considéré comme le « monsieur Israël » de la Maison Blanche.

Dossier qu’il maîtrise à la perfection puisqu’il n’a cessé de sévir autant chez le démocrate Clinton que sous les administrations Bush père et fils. Ross est par ailleurs perçu comme un « faucon » partageant les ambitions des néo-conservateurs Richard Pearle et Paul Wolfowitz pour « un nouveau siècle américain ».


Un autre conseiller d’Obama est Sarah Sewall, ancien cadre au Ministère de la Défense. Cette dernière a co-rédigé le « Manuel de la contre-insurection » du General Petraeus à l’intention des Marines et de l’Armée US. Ce document est aujourd’hui utilisé par les soldats à travers le monde

 

REVELATIONS CHOCS, A FAIRE CIRCULER:

Brzezinski prevoit la provocation d'une guerre:

Brzezinski (sorte de Jaques Attali à l'américaine),ce grand malade dégénérer sous toute les lattitudes enfonce une fois de plus le clou sur l'Iran. Il aime les conflits, il aime les guerres, sa fait couler de l'encre pour ces livres dégénéré (citons au passage "LE GRAND ECHIQUIER" à lire à tout pris). Brzezinski est un homme extrênement dangeureux de part ses idées, ses affiliations, son cercles d'amis dégénérés anti-démocratique comme lui...(A ne pas prendre à la légère). En bref, la folie Brzezinski n'a pas de limite(s) et nous vous laissons savourer cette vidéo:


Portrait de Zbigniew Brzezinski:

Le GRAND ECHIQUIER de Brzezinski dévoilé - A FAIRE TOURNER D'URGENCE !

Brzezinski est profondément troublé par le réveil des masses:

WE ARE CHANGE face à Zbignew Brzezinski